l’Art Héraldique est la représentation par le dessin et la peinture de la science du Blason. Le dessin d’armoiries servira de base pour la réalisation de gravures, sculptures (sur pierre, sur bois…), vitraux, tapisseries, broderies, reliures et bien d’autres.
Tous ces Métiers d’Art sont les défenseurs de ce patrimoine européen né au début du XIIème siècle en France.
ART HERALDIQUE Bienvenue sur le site de Max Guéguen, Héraldiste, enlumineur. Vous découvrirez ses réalisations artistiques dans le domaine des arts médiévaux mais aussi de la peinture moderne.

L’art visuel du blason est défini par une combinaison de couleurs et de formes graphiques qui doivent s’harmoniser dans une équilibre respectant des règles établies dès le 12ème siècle.

L’art héraldique est une forme particulièrement esthétique, empreinte de mystère et de symbolisme. Ce métier d’art unique exige une très grande compétence et un esprit inventif où l’imagination de l’artiste doit s’imprégner de l’époque ancienne des noblesses et traditions. Toutes les oeuvres présentées sur ces pages sont des pièces uniques et des originaux réalisés par l’artiste passé maître dans ce domaine. Pour mieux comprendre les réalisations héraldiques créées par Max, rendez-vous sur la page “Réalisations” de ce site. Max pratique l’art héraldique depuis longtemps, en respectant scrupuleusement les règles ancestrales du blason. Fournisseur des graveurs parisiens et de la ville de Paris pour la réalisation des parchemins signés par les chefs d’Etat en visite officielle, il est reconnu pour satisfaire une clientèle exigeante de professionnels mais aussi de particuliers. Max Roger a établi son atelier au Boucau, proche de Bayonne au Pays Basque.

Contrairement à ce que l’on pourrait le penser, le blason n’est pas l’apanage de la noblesse. Chacun peut porter ses propres armoiries ! Autrefois, il était évident pour les rois et la noblesse de détenir de prestigieuses armoiries mais des paysans, artisans, hommes de lettres, corporations etc disposaient eux aussi de blasons qui représentaient l’identification  et le trait d’union entre différentes branches familiales ou corporatistes…

De nos jours, dans certains pays comme la Grande Bretagne, l’Espagne, l’Italie, l’art héraldique est fréquemment utilisé dans de multiples domaines (écoles, institutions, professionnels…). La France avait pris du retard mais depuis l’après-guerre, de nombreuses communes ont procédé à la création d’armoiries et les demandes de professionnels ou de particuliers se développent.

Il est cependant important de savoir que la création de blasons, pour qu’elle soit de qualité, s’appuie sur des règles strictes qui existent depuis le Moyen-Age. La création ne se fait donc pas à la légère et requiert l’aide d’Héraldiste ayant une grande maîtrise de ces règles d’art. Max Guéguen pratique son art depuis plus de 30 ans. Il fournit les plus grands graveurs parisiens, crée les parchemins d’accueil des chefs d’Etats pour la Mairie de Paris mais également des armoiries, blasons, arbres généalogiques, illustrations de livres.

Max traite toutes les demandes, de la plus petite à la plus importante, avec la même rigueur et la même envie de partager son art avec les personnes désirant lui confier une réalisation.

Les galets du gave se font relooker !

Ces galets proviennent des gaves de Pau et d’Oloron. Ils sont nettoyés et ensuite enduits en blanc pour permettre de dessiner et peindre le décor, les dorures sont à la feuille d’or 23,6 carats, l’argent est de la feuille de palladium pur et les couleurs des pigments naturels. Chaque galet est une pièce unique signée et protégée par 7 couches de vernis avec durcisseur anti rayures. Des commandes avec des blasons sont en cours de réalisation, délai de réalisation: deux semaines.

Parchemin pour la venue du Président Mexicain

Ce parchemin créé pour la visite du Président du Mexique en France est le 95ème que Max a réalisé pour la ville de Paris. Ce parchemin fait maintenant partie de la collection de parchemins conservés par la Délégation Générale à Evénementiel et au Protocole de la Mairie de Paris.

Le blason de la famille LE HANIE

La famille Le Hanie, dont les origines se trouvent en Irlande, est établie en Afrique du Sud depuis de nombreuses années au Cap. La famille porte :

  • d’Argent au lion de sinople armé et lampassé de gueules,
  • l’écu est timbré d’un casque de profil avec ses lambrequins d’argent et de sinople,
  • cimier: une tête de lion de gueules,
  • devise: Pro Rege et Patria.

Les couleurs sont travaillées à base de pigments naturels et l’argent est obtenu par application de feuille de palladium pur. Format 30X40cm, pièce unique.

Pin It on Pinterest